Jeudi 1 mars 2012 4 01 /03 /Mars /2012 09:18

 

Me voici de retour, juste un peu en retard pour la première fois du mercredi mais ne râlez pas sinon vous n'aurez rien !

 

Cette semaine, le thème imposé est la première fois où j'ai bricolé.

 

Autant dire tout de suite que je n'ai pas été très inspirée vu que la nature m'a doté de deux mains gauches. Qu'a cela ne tienne, j'ai bien un souvenir désastreux ou deux qui trainent au fond de ma mémoire. 

Je ne touche jamais une perceuse, j'ai peur. Je ne touche pas non plus à l'électricité, mon bras se souvient encore du coup de jus que j'ai pris à 15 ans. Dévisser un siphon, je sais faire mais c'est dégueulasse.

Voila pourquoi depuis 3 ans et 6 mois que j'ai investi mon nouvel appartement, il me reste des appliques à poser, des luminaires à suspendre et des meubles à poser au mur.

Et pourtant ...

 

A l'heure où je vous écrit, mon salon est envahi d'outils en tous genres. Je peux reconnaitre un poste à souder, une perceuse, un niveau, une scie, une grosse pince, divers clés et tournevis, il y a même un cutter sur mon tapis.

Oui mais aujourd'hui est un jour particulier.

Le plombier vient enfin me poser un nouveau radiateur. Il y a 4 semaines, au tout début de la vague de froid polaire qui a gagné la région, l'ancien radiateur à décidé de rendre l'âme. Il s'est mis à pleurer à chaudes larmes un soir. Ces larmes, de plus en plus grosses m'ont obligé à rester à son chevet toute une nuit durant afin de vider toutes les 50 minutes une bassine pleine.

Le lendemain matin, crevée de ma veillée funèbre, j'ai entrepris de secouer toute la chaîne de responsables pour obtenir l'euthanasie du radiateur. Propriétaire, syndic, chauffagiste, gardien, plombier, tout le monde y est passé avec plus ou moins de patience et quelques menaces bien senties.

J'ai donc vécu la vague de froid avec un seul radiateur pour un salon de 20 m2 avec le look Crazy Horse ( non pas le parisien, l'indien ! )

Ainsi donc, depuis 9h ce matin, le gentil plombier est installé dans mon salon occupé à souder et raccorder un nouveau radiateur.  

 

 

indien crasy horse

 

 

 

Je ne vais quand même pas lui demander de m'accrocher mes luminaires et mes meubles, si ?

 

 

 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Samedi 18 février 2012 6 18 /02 /Fév /2012 16:59

 

Vous vous souvenez de cette chanson ? 

 

Aujourd'hui, j'ai sorti les valises parce que demain mon fils et moi on s'en va .

9 jours à arppenter les rues, les avenues, les musées, les boutiques et les restos. La météo est exceptionnellement clémente pour un mois de février new yorkais et le planning que j'ai concocté est aussi souple qu'une gymnaste chinoise.

 

Je suis bien sur hyper contente de retourner dans cette ville que j'aime tant mais bien au-dela de cela, mon plus grand bonheur est de faire découvrir cette passion à mon fils.

Nous partons avec des amis pour qui c'est aussi une première fois. Je suis donc le guide attitré de cette petite troupe qui a un mal de chien à contenir son impatience à croquer la grosse pomme. La plus zen, c'est moi.

 

Sauf aujourd'hui...

 

Comme je l'avais expliqué ici, les bagages et moi, c'est pas le grand amour.

 

Ce matin j'ai donc établi une liste de choses à emmener. J'ai étalé sur mon lit tous les indispensables pour un voyage de 9 jours. J'ai eu beau faire, je suis certaine que j'ai oublié quelque chose comme d'habitude.

Les 2 points les plus compliqués ont été :

 

-Bouquins : 2 ou 3 ? j'ai opté pour Ken Bruen et William Faulkner.

-Cahiers et stylos : 1 ou 2 ? 2 cahiers et 3 stylos ( on ne sait jamais)

 

Une pochette avec les billets, les passeports, les ESTA, les réservations diverses...

 

Le reste ? Pas important.

 

Alors voila, il n'y aura pas de première fois mercredi et pas de billets avant 10 jours mais sans doute une surprise à mon retour .

 

 

 

 

Allez salut les amis, New York m'appelle !

 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires
Mercredi 15 février 2012 3 15 /02 /Fév /2012 10:07

 

 

Février oblige, le thème de la première fois du mercredi sera :

 

La première fois où je suis allée au ski !

 

Là il va falloir que je force les tiroirs grippés de ma mémoire parce que le ski et moi, c'est pas la passion.

 

La montagne oui, le ski non.

Néanmoins ça n'a pas empêché mon papa de m'emmener aux sports d'hiver comme on disait dans le temps.

La première fois que j'y suis allée, c'etait en Haute Savoie dans une petite station peu connue du nom de Pralognan la Vanoise. Je connaissais déjà la station l'été mais là, je découvrais un tout autre univers. 

Les sapins alourdis par des kilos de neige, les toits des chalets sous un épais chapeau blanc et les alpages convertis en pistes de ski. C'était très beau mais très froid. Joufflette vous le confirmera, Pralognan est une petite station pleine de charme loin des autoroutes à ski que peuvent être les spots tant recherchés des accros de la glisse. Je dis ça mais je ne suis pas retournée la-bas depuis 40 ans...

J'avais été équipée de pied en cap pour cette aventure en terrain glissant. Une salopette de ski orange, un anorak bleu ciel et un bonnet jaune. La classe ! Je me souviens de l'odeur du local à skis de l'hôtel, c'était épouvantable. Un savant mélange de cuir, métal, sueur et caoutchouc. Ca commençait mal ...

Mon papa avait appris à skier pendant la guerre avec ses cousins en Suisse. Il va sans dire qu'il avait un style très personnel et malgré mon jeune âge je sus tout de suite qu'il ne fallait pas que je l'imite. J'ai donc été inscrite à l'Ecole de Ski Français où je me suis ennuyée à apprendre le chasse neige, le déparage, la position de l'oeuf puis le passage entre les piquets.

A la fin de la semaine, je décrochais ma première étoile sous le regard empli de fierté de mon papa.

La seule chose que j'aimais vraiment au ski, c'était quand on déchaussait en fin d'après midi. On quittait les pistes par un sentier qui nousfaisait passer devant un petit chalet qui vendait des crêpes. 

Tous les jours, après des glissades sans interêt, je mangeais une crèpe à la confiture de myrtilles.

 

Tout-schuss.jpg

 

Ce que j'aime au ski, c'est la contemplation du paysage et la confiture de myrtilles.

 

 

 

 


Ecrire un commentaire - Voir les 8 commentaires

Présentation

Suivez moi

Wikio

 

 

 

Catégories

Derniers Commentaires

Dernières lectures

artoff142-9a754LapluieavantquelletombeGRAND9782070384143.jpg  

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés