Quantcast
Mercredi 6 novembre 2013 3 06 /11 /Nov /2013 17:25

 

Nous sommes mercredi et voici donc, comme chaque semaine, ma contribution au groupe des Premières fois.

Vous vous souvenez qu'avec MHF, Papiluc, lilith, joufflette, Emma, Sandrine Justine et ceux qui passent, nous vous dévoilons chaque semaine une première fois. Venez participer vous aussi ! 

Vous pouvez participer sur vos blogs ou dans les commentaires.

Nous en appelons à votre imagination pour nous proposer des sujets de "premières fois". A votre bon coeur m'ssieurs dames !

Cette semaine c'est Justine qui propose que nous racontions notre premier véhicule à roues.Ne cherchez pas d'où lui vient cette idée, elle ne le sait pas elle-même.

 

Quelle incroyable machine que la mémoire ! Je me souviens de la poussette dans laquelle ma mère me promenais mais je n'ai que d'évanescents souvenirs d'un tricycle rouge. Non mon premier vrai véhicule a été mon vélo.

Je devais avoir cinq ou six ans quand le père Noël m'a apporté un superbe vélo blanc avec une selle bleu et blanc. Papa avait refusé que je roule avec des stabilisateurs, il avait décidé que je passerais directement du tricyle au vélo de grand. Heureusement papa était patient car je voulais tout le temps sortir avec mon vélo mais mon équilibre était encore précaire. Quelques mois après avoir reçu mon vélo, nous sommes partis à la campagne chez une tante de papa. Des petites routes idéales pour mon apprentissage se présentaient à nous.

J'étais bien installée sur ma monture, papa derrière moi poussait et rétablissait mes embardées. Au vu de mon assiduité, nous avons accéléré, papa courrait quand soudain, j'ai freiné de toutes mes forces. C'est alors que j'ai vu papa voler. Il est passé au dessus de ma tête comme dans un film au ralenti puis il s'est enroulé sur lui-même et a effectué un roulé-boulé sur la route quand il a atterri. Heureusement papa était judoka, les chutes, il connaissait.

Je n'ai jamais pu oublié cet instant.Je revois encore avec force détails la petite route, le ciel bleu, les maisons blanches et papa qui se relève après la chute que j'ai provoqué. Il n'est pas bléssé, juste un peu écorché aux doigts. Moi je suis tétanisée.

Je n'ai jamais su pourquoi j'ai freiné.

 

P1080700-640x480-300x225.jpg

 


Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Retour à l'accueil

Suivez moi

Derniers Commentaires

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés